INTRODUCTION PROGRAMMATIQUE

 Suite à nos différentes assemblées citoyennes, il ressort que nous sommes face à de nombreux murs, dont certains nous ont conduit à participer à ce mouvement citoyen et spontané du 17 novembre 2018.

Le mur de l’affectation fiscale aura finalement été le premier déclencheur d’une prise de conscience collective et nationale face aux murs que dresse aujourd’hui notre modèle (économique, politique et idéologique) sur notre destin collectif.

De notre force de contestation de novembre 2018, est sortie une force propositionnelle dont le RIC et la réforme de la Constitution.

Face au mur Politique et Institutionnel qui aura tout fait pour rabattre le mouvement au néant, par la stigmatisation, la dérision, le mensonge et la répression, aujourd’hui apparait la nécessité d’un approfondissement de notre volonté politique à reprendre notre destin en main.

A cette fin, le collectif « Par Delà les Murs », propose une ébauche de programme à co-construire.

EBAUCHE PROGRAMMATIQUE

Face au :


Mur politique et constitutionnel

Mur Institutionnel

Mur Fiscal

Mur économique et monétaire

Mur de l’emploi

Mur éducationnel

Mur Médiatique

Mur idéologique

Mur écologique

Mur des contre-réformes néolibérales

Mur alimentaire et de la santé

Mur Energétique

Et bien d’autres murs encore…


Notre volonté commune de vivre ensemble et de donner à nos enfants un monde viable est aujourd’hui emmurée

Il est de notre responsabilité de dépasser ces murs et de créer ensemble notre avenir commun.

Face au rouleau compresseur de l’histoire, au siècle dernier, les forces vives de la nation se sont fédérées autour du Conseil National de la Résistance (CNR) afin de résister aux idéologies oppressives et constituer un programme pour la reconstruction de la société.

Aujourd’hui, l’oppression idéologique et la cupidité des minorités dirigeantes qui empoisonnent les corps et la société, s’attribuent les patrimoines communs (autoroutes, loi PACTE), bradent les acquis de plusieurs générations de travailleurs (loi travail), détruisent la biodiversité qui est notre capital de survie et dérèglent le climat, ne laissent à nos enfants que la perspective d’un monde infernal.


FACE AU :

Mur politique et constitutionnel :

« Notre cause commune c’est notre impuissance politique. Ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir (Conflit d’intérêts). Donc, c’est aux citoyens d’instituer eux-mêmes la puissance politique qui leur manque. »

Les partis politiques devront dorénavant être interdits d’accéder au pouvoir, leur rôle se limitant à être acteurs du débat Républicain (au sens de la « Res Publica » qui désigne la chose Publique ou le débat public). Ils auront toutefois, au même titre que n’importe quel citoyen la possibilité d’être à l’initiative de propositions.

La réécriture de l’article 3 de la Constitution actuelle en y inscrivant un RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne) est un préalable à la réforme de celle-ci pour la remplacer par une Constitution Citoyenne.

(…)

Mur Institutionnel :

Les Institutions, telles que la police, la justice, l’éducation Nationale, les banques, la santé, la communication, les médias, etc.., sont des biens communs et la richesse des citoyens, et n’ont pas vocation ni à la privatisation, ni à la rentabilité financière.

Vérification de tous les numéros de sécurité sociale (~15Me/ans).Ré-indexation des retraites sur le coût de la vie et pas de retraite qui soit en dessous du seuil de pauvreté.

Développer un service public de médiateurs à différents niveaux de la société, notamment des « médiateurs locaux » dans le cadre de conflits familiaux pour désamorcer les conflits ou protéger les personnes de contextes violents et se faire l’économie sociale des lourdes procédures judiciaires. Mais aussi au niveau de l’Etat par des « grands médiateurs » pour traiter des relations internationales.

(…)

Mur Fiscal :

Après l’obtention du RIC ou de la Constitution citoyenne sont à travailler les 3 axes suivants :

 « A » l’urgence sociale qui ne coûte pas d’argent à l’état.

 « B » on récupère l’argent.

 « C » on le redistribue.

Baisse de la CSG pour les retraités.Remettre l’ISF/Flat taxe/Exit taxe (~5Me/an), Lutte contre la Fraude fiscale (~100Me/an) et l’évasion fiscale (~60Me/an).CICE uniquement pour les PME PMI (qui justifient un vrai investissement ou sauvegarde et création de postes avec restitution des aides en cas de licenciements) (~20Me/an).Marge réduite de fonctionnement sur les produits de première nécessité (produits Français) ainsi que l’affichage du prix d’achat.Revalorisation du prix d’achat (sur les grands groupes) en fonction des agriculteurs (Français). 

(…)

Mur économique et monétaire :

Découpler l’économie réelle de la sphère financière et spéculative.

Dégel et rattrapage du point d’indice des fonctionnaires et militaires. 

(…)

Mur de l’emploi :

Créer des ateliers de réflexion sur le principe du  » Réseau Salariat »
https://www.youtube.com/watch?v=lRHO5GfKgFY&feature=youtu.be http://www.reseau-salariat.info/?lang=fr

(…)

Mur éducationnel :

Revoir le système d’éducation nationale et le transformer en instruction nationaleCréation d’ateliers ludiques et pédagogiques sur le développement critique citoyen et de la culture référendaire.Faire de l’éducation un outil d’émancipation permettant aux citoyens de développer un réel esprit critique, qui les rendrait capables de combattre et de dépasser le dogme de la pensée unique.

(…)

Mur Médiatique :

Les « Médias » ne doivent plus être otages des éditorialistes qui sont les chiens de garde du système actuel.Toute structure de média et tout journaliste doivent préciser de quel point de vue idéologique ils traitent l’information.  

(…)

Mur idéologique :

La création d’un « Fond d’investissement citoyen d’intérêt public » pour lutter contre les lobbys, mais aussi pour garantir la résilience des groupes et des personnes ayant des initiatives constructives pour bâtir le monde de demain auquel nous aspirons.(…)

Mur écologique :

(…)

Mur des contre-réformes néolibérales : 

La sortie des traités de Union Européen et reconstruire une autre Europe sur des bases sociales.

(…)

Mur alimentaire et de la santé :

Face à la dégradation des valeurs nutritionnelles de nos aliments industrialisés, de l’érosion des sols appauvris et de la biodiversité, nos modes de production sont à repenser pour aboutir à une agriculture biologique basée sur des principes respectueux des sols et de la faune comme la permaculture. autoriser la commercialisation et l’utilisation de semences paysannes. Face à l’urgence de permettre à tout un chacun de se nourrir sainement (sans nous empoisonner), créer des réseaux d’économie locale et solidaire et les développer sans attendre. Mais aussi sur le long terme, favoriser une approche alimentaire basée sur l’autonomie et la santé (que l’alimentation devienne notre première source de santé).

(…)

Mur Energétique :

Pour lancer la transition énergétique, il est impératif de repenser prioritairement nos modes de déplacements, de permettre un grand plan de ré isolation du bâti existant, de refondre nos modes de production d’énergie en privilégiant les ressources naturelles renouvelables et recyclables.

(…)